Covid-19: bilan mondial après 20 jours de guerre

Le pire est à venir, telle est l’affirmation des dirigeants du Monde entier face à cette lutte sans fin contre le covid-19.

Edouard Philippe, Premier Ministre Français

Le 28 Mars 2020, à l’Hôtel de Matignon en France, au cours d’une conférence de presse, le Premier Ministre Français Edouard Philippe,  avait déclaré après 10 jours de confinement partiel que :  » le pire est encore à venir pour les 15 premiers jours du mois d’Avril 2020« . Pour dire que la première tentative de maîtrise de la Pandémie du Codiv-19 en France n’a été qu’un avant-goût,comparée à ce qui va suivre. Le plus dure. 

Si, à l’autre bout du monde la Chine sort indemne de sa lutte après deux (02) mois de confinement. La situation sanitaire dans son pays est rétablie. La Russie, les Etats Unies d’Amérique et plusieurs pays Européens sont encore en pleine guerre pour réduire le nombre de mort et augmenter le nombre de cas positif guéri.

BILAN DES EFFORTS MONDIAUX EN 20 jours de RÉPONSES

A l’instar des 20 jours de lutte mondiale contre le Coronavirus ou le codiv-19, il est nécessaire de dresser un bilan des efforts entrepris par chaque Etat. Les données présentées dans cette analyse sont évolutives, c’est-à-dire, qu’elles ne sont pas encore arrêtées officiellement par les organismes sources.

Cartographie de l’évolution de la pandémie:

Carte mondiale du Coronas Virus
28 Mars 2020

L’évolution de la cartographie mondiale laisse apparaître une forte concentration de la maladie dans les pays occidentaux, en Europe, même si le commencement de la pandémie était identifiée dans la ville de Wuhan en Chine. Le nombre de cas confirmé (positif) et le nombre de décès est très élevé dans ce pays depuis Janvier au Mars 2020, mais qui commence déjà à diminuer grâce à la maîtrise de la crise.

En somme, le monde est face à une guerre biologie, une guerre invisible contre un virus dont on n’a pas des informations précises.

La Chine assoie son leadership mondial

Au niveau des rapports de forces, la Chine figure comme la première puissance mondiale de la géopolitique du Coronavirus, car elle est le seule pays qui dispose des personnels soignants qualifiés, des équipements de prévention, de la capacité logistique et hospitalière nécessaire pour accueillir les malades et des financements de la lutte. Mais de l’autre côté, elle contracte la majorité des commandes mondiales de masque et de matériel respiratoire qui qui augmenta la production à l’exportation. une bénéfice sans égale.

Les Etats Unis d’Amérique disposent également les financements nécessaires, mais très en retard dans la gestion, à cause de l’insuffisance d’équipement de prévention et de traitement. L’épicentre tente alors de se déplacer vers les USA, si on se réfère au nombre de mort.

Une pandémie qui cible les vieux pays de l’Europe:

Par surprise, le plus touché est l’Italie, un pays démographiquement vieux qui entretient une relation économique et diplomatique avec la Chine.

Jusqu’à maintenant 30 000 morts sont enregistrées dans le monde dont les victimes sont majoritairement situées dans trois pays Européens. La structure démographique est un facteur de propagation de la pandémie. Car si on rappelle les symptômes de cette maladie voisine de la grippe, le Codiv-19 (Corona Virus Desease) touche les personnes à faible immunité: dont les personnes âgées de plus de 60 ans et les diabétiques. Il se développe aussi dans le froid.

Alors, comme par hasard ou s’agit-il d’un ciblage, mais quelques pays de l’Europe à savoir l’Italie, l’Espagne et la France sont exactement favorable développement du virus. Et comme par hasard, ils sont les pays le plus touché par le covid-19.

Geste barrière très pratiquée en Afrique
Photo: UNICEF

La Russie persiste à la pandémie, car le Pays a pris des réponses préventives très top dès que le signalement a été lancé au moins de février 2020.

En Afrique, le souci n’est pas encore dans les murs, mais la prise de décision pour des mesures de protections se laisse voir d’Etat en Etat.  Il se peut, probablement, que des tâches d’huile puissent affecter le continent tardivement.

Pour le cas des autres continents, le chiffre de cas confirmé et de nombre de décès n’est pas significatif, notamment en Australie et en Amérique latine.

Légende

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *